Progression

J’ai retrouvé des dessins qui ont exactement 4 ans et je me suis demandée si j’ai vraiment progressé depuis. Alors je les ai refait en m’autorisant un peu de liberté. J’ai conservé des techniques similaires : encre et crayons de couleur.

I found drawings from 4 years ago and I wondered myself if I had really made progress since that. So I re-draw them allowing me to make little modification. I used similar techniques : ink and color pencils.

old
Les originaux faits en 2012
animalady
réinterprétation de 2016
ladycat
réinterprétation de 2016

 

Carnet du Japon #08

Voici les derniers dessins du Japon ! Il y aura un peu plus de texte cette fois pour parler surtout de la seconde page 🙂

La première page de dessin comprend une vue de la Tokyo Tower, plus petite que Tokyo Sky Tree, avec ‘seulement’ 332,6 mètres de haut. A côté, le Doraemon jaune est un croquis de statue installée dans le quartier ultra moderne de Roppongi. Celui-ci était envahi de Doraemons d’à peu près 1 mètres de haut. Si vous n’êtes pas très famillier avec cette mascotte nippone, il s’agit d’un chat robot venu du futur appartenant à une série de manga humoristique plutôt ancienne (1969) et encore très appréciée par les japonais.

Pour terminer ce compte-rendu dessiné, j’ai fais une sorte de compilation des styles vestimentaires que j’ai pu rencontré au Japon. L’air de rien ce pays inspire beaucoup de grands créateurs, mais on peut parfois être surpris par certaines habitudes. Le premier croquis de cette seconde page est une copie d’une robe vu dans un magasin. Ensuite j’ai voulu garder un souvenir d’une idée très étrange (à mes yeux) croisé à Osaka : le jean troué intégralement du haut des cuisses jusqu’aux chevilles. La seconde mannequin s’inspire de style qu’on peut croiser à Harajuku avec une mention spéciale pour les talons très hauts (que beaucoup de japonaises affectionnent). Pour le modèle suivant je voulais surtout noter que certaines japonaise aiment mettre des genre de débardeur par dessus des vêtement plus léger voir transparent, alors qu’on croise plus souvent la logique inverse en France. Enfin, les japonais, même les plus jeunes continuent de porter des kimonos notamment pour visiter des temples où dans des villes plus proches des traditions telles que Kyoto et c’est un plaisir à voir.

Here are the last drawings from Japan ! As you may have already notice there is more text today mostly about the second drawing page 🙂

The first page contain a view of Tokyo Tower, which is smaller than Tokyo Sky Tree with ‘only’ 332,6 metre high. Next, the yellow Doraemon is a sketch of a statue put in Roppongi a very modern district. The place was invaded by Doraemons measuring approximately 1 metre high. If you are not very familiar with this japanese mascot, it’s a robot cat from the futur who belongs to a manga’s serie started in 1969. This manga is still very popular in Japan.

To finish this drawing trip, I gathered some things about japanese fashion that I saw. This country inspire many designer, but sometimes some habits may surprised us. The first sketch was made after a dress I saw in a shop. Then I wanted to keep memory of a very strange idea (to me) that I saw at Osaka : a jeans torn from top of the thigh to the ankle. The second model was inspired by style we can find in Harajuku. The most important thing here might be the high heels which seems to be loved by many japanese. The next model is a more casual style. Finally, japanese even the youth keep wearing kimonos to visit temples, for exemple, or in some cities more keen on traditions such as Kyoto. (They do not wear it every day).

tokyo tower doraemon.png

mode japonaise.jpg

Carnet du Japon #07

Le voyage est presque terminé. Cette fois j’ai (au moins) un dessin pour chacun des 3 quartiers animés/important de Tokyo : Shinjuku, Harajuku et Shibuya.

Le premier dessin est un croquis d’une statue qui est dans la cours intérieur du siège du gouvernement situé dans le quartier de Shinjuku. Le bâtiment autour est absolument immense avec une architecture très géométrique.
A côté, vous pouvez voir un croquis de la porte de Takeshita-dori : une rue super animée d’Harajuku où l’on retrouve énormément de boutiques de vêtement appréciés par les adolescents et les jeunes (notamment pour le style lolita, mais pas uniquement).

Enfin, je n’ai pas pu résister au charme de Hachiko à Shibuya, mais j’ai également voulu conserver une trace de l’ambiance du célèbre passage piéton juste en face de la gare.

The trip is almost over. This time I made (at least) one drawing for each of the 3 most lively/important district of Tokyo : Shinjuku, Harajuku and Shibuya.

The first sketch is a statue which is inside of the government headquarter based in Shinjuku. The building around is huge and has a very geometrical architecture.
Next, you can see a sketch of Takeshita-dori’s door : a very lively street in Harajuku where lots of clothes shops appreciated by youth can be found. They cover many ‘street style’.
Finally, I couldn’t resist to Hachiko in Shibuya, but I also wanted to keep a memory from the famous crossing in front of the station.

shinjuku_harujuku.jpg

shibuya.png

Carnet du Japon #06

Le deux dessins du jour sont un peu plus légers que d’autres.

En premier, voici un croquis rapide d’une station de trains située au nord du coeur de Tokyo. Il faisait toujours très chaud à cet endroit, notamment dans les ascenseurs  qui reliaient le quai à la passerelle et cette dernière à la sortie.
Ensuite, j’ai voulu faire un petit hommage à un fruit qui semble très apprécié des japonais: la pêche ! On la retrouve dans beaucoup de marque de thé glacé (et on sent nettement plus son goût que dans les produits français), mais aussi comme parfum de divers aliments. Cependant, les fruits coûtent chers au Japon en comparaison au reste de l’alimentation : on peut manger un repas pour  500¥ et trouver une petite boite contenant quelques morceaux de pastèque pour le même prix.

Today’s drawings are lighter than others before.

First, here is a quick sketch of trains station located in the north of Tokyo’s center. It was always very hot, especially in the elevators which linked tracks to the bridge and to the exit.
Then, I wanted to make a tribute to a very appreciated fruit in Japan : peach ! You can find it in many iced tea’s brands, but it’s also the taste of different kind of foods (such as ice cream, here). However, fruits are very expensive in Japan compared to other food items: you can eat a full meal for 500¥ and find a small box with few watermelon’s pieces for the same price.

 

naka itabahsi.png

peach party.png

Carnet du Japon #05

Je vous propose une sélection spéciale ‘géant’ !

En premier vous avez un aperçu de la Tokyo Sky Tree, qui culmine à près de 634 mètres (contre 324 pour la Tour Eiffel).
Le pied de Godzilla fait à l’encre, juste à côté, était une installation visible dans une galerie marchande d’Ikebukuro où se trouve également le Pokecencter Méga de Tokyo. La structure était plutôt impressionnante et bien faite.
Enfin, le méga dracaufeu Y (pour être exacte) était en fait une statue présente à l’entrée du store pokémon évoqué plus haut. D’ailleurs ce magasin était rempli de trésors pour les fans de la license (peluches en tout genre, stylo, carnet, sacs, vêtements…) et comptait plusieurs statue de pokémon en décoration.

Today’s drawing are all about ‘giants’ things.

First, you can see Tokyo Sky Tree, which is 634 metres high.
Next we have godzilla’s foot made with ink. It was an installation in a mall at Ikebukuro where you can also find Tokyo’s Pokecenter Mega. The structure was quite well done.
Finally, Mega Charizard Y (to be exact) was in fact a statue in the entrance of the pokemon store, which was full of treasure for fans (plushes of all kinds, pen, notebook, bags, clothes…). There was many pokemon’s statue all around the place.

Tokyo sky tree godzilla.png

dracaufeu.png

Carnet du Japon #04

À partir d’aujourd’hui, tous les dessins sont à Tokyo.
Le premier dessin est un croquis d’un vêtement présenté dans le musée national de Tokyo. Je n’ai pas relevé d’explications à son sujet. En revanche, il avait un motif assez coloré avec un nuage et des éclairs à l’intérieur, tandis que l’extérieur était bleu foncé.
Le second croquis représente un de mes bâtiments favoris de la ville : le siège social de la marque de bière Asahi et son fameux ‘Asahi kin no unko’ qui signifie ‘le caca doré d’Asahi’. Le bâtiment a été conçu par le designer français Starck. La sculpture dorée qui surmonte l’immeuble devait représenter une goutte de bière, mais sa forme à conduit à une appellation nettement moins glorieuse et bien plus comique.

From now on, every drawing takes place in Tokyo.
The first one is a sketch of a clothes presented at the national museum of Tokyo. I didn’t write any informations about it. However, there was a very colorful pattern with a cloud and lightenings inside, whereas the outside was dark blue.
The second sketch picture one of my favourite building of the town : the head office of the beer company Asahi and its famous ‘Asahi kin no unko’ which means ‘gold pooh of Asahi’. The building was created by the french designer Starck. The golden sculpture above it was supposed to represent a beer’s drop, but its shape influenced the choice of a less glorious but more funny nickname.

Kajibari Tokyo Museum.jpg

asahi caca doré.png

Carnet du Japon #03

Les dessins du jours regroupent plusieurs choses. Le tout premier est une copie d’un dessin d’Hisashi Eguchi, mangaka et illustrateur dont j’ai découvert le travail au musée du manga de Kyoto. Ensuite, j’ai dessiné un peu de nourriture : une mini bouteille d’eau au raison et un sushi au saumon. Et enfin, j’ai fait le portrait de la peluche Jiji (le chat du film Ghibli « Kiki la petite sorcière ») qui m’a accompagné pendant tout le voyage depuis le jour de son achat.

Today’s drawings gather several things. The first one is a copy of Hisashi Eguchi’s drawing. He is a mangaka and an illustrator I’ve discovered at the manga museum in Kyoto. Then, I drew some food : a very small bottle of water with a taste of grape and a salmon sushi. And finally, I made a portrait of the Jiji plush (cat from Ghibli’s movie « Kiki’s Delivery Service ») who followed me during the whole trip since the day I bought it.

copie eguchi.png

eguchi original.jpg

food.png

Jiji.png

Carnet du Japon #02

Cette fois, nous faisons un tour à Hiroshima avec un dessin rapide du Genbaku dome  seul bâtiment resté debout après la bombe. Il est conservé dans l’état qu’il avait après la catastrophe.
Ensuite, pour partir sur une note plus légère, voici une partie du sanctuaire Ikutsushima qui se trouve sur l’île sacrée de Miyajima.

This time we’re at Hiroshima with this quick drawing of the Genbaku dome the only building standing after the bomb. It is maintained the way it was after the disaster.
Then, in order to leave you on a lighter note, here is a part of Ikutsushima’s sanctuary located on Miyajima island.

hiroshima 2.png

Miyajima.png

Carnet du Japon #01

J’ai voyagé deux semaines au Japon, cet été. J’en ai profité pour faire quelques dessins que je vais partager avec vous dans ce carnet virtuel qui comptera 8 posts (1 chaque jour).

On commence avec un croquis d’appartement japonais et un aperçu du Shinkansen Hikari, un modèle de TGV japonais.

This summer, I traveled during two weeks in Japan. I did some drawings that I will share with you through 8 posts (1 everyday).

We begin with a sketch of a japanese apartment and a view from the Hikari Shinkansen, a japanese train.

appart.png

shinkansen.png